Activités du CDPS Afrique Monde Nationales Politiques Publications

CDPS/CoPR :Dans un communiqué qu’il a rendu public le mardi 07/08/2018


Cdps Rdc Medias Présidence

CDPS/CoPR :

Dans un communiqué qu’il a rendu public le mardi 07/08/2018, Monsieur l’Ambassadeur Honoraire, François-Xavier BELTCHIKA, Président National du CDPS et du Bureau Executif de la Coalition des Patriotes pour la République (CoPR), renonçant à présenter sa candidature au scrutin présidentiel du 23/12/2018, a avancé les 4 raisons ci-après :

1) A 24 heures de la clôture du délai des dépôts des candidatures audit scrutin, la CENI n’est pas revenue sur sa décision de l’usage à MACHINE A VOTER, instrument par excellence d’une tricherie programmée denoncée par la grande majorité de l’opinion nationale et internationale et qui ne relève ni de la contrainte de la constitution ni de la loi électorale;
2) Le floue entretenu sur le nettoyage du fichier électoral avec plus de six millions d’enrôles sans empreintes digitales;
3) L’absence en amont du climat apaisé restaurant la confiance entre le peuple et les dirigeants et entre toutes les parties prenantes audit scrutin, condition sine qua non de sa crédibilité pour l’acceptation, en aval, des résultats ;
4) L’absence d’accord effectif sur le choix d’une candidature unique de l’opposition fondée sur des critères impersonnels et sur un programme commun auquel auraient contribué différents candidats de l’opposition pour répondre aux enjeux et défis auxquels la nation et le peuple font face depuis des décennies, grâce à l’alternance alternative démocratique au pouvoir.
, Monsieur l’Ambassadeur Honoraire, François-Xavier BELTCHIKA, Président National du CDPS et du Bureau Exécutif de la Coalition des Patriotes pour la République (CoPR), renonçant à présenter sa candidature au scrutin présidentiel du 23/12/2018, a avancé les 4 raisons ci-après :

1) A 24 heures de la clôture du délai des dépôts des candidatures audit scrutin, la CENI n’est pas revenue sur sa décision de l’usage à MACHINE A VOTER, instrument par excellence d’une tricherie programmée denoncée par la grande majorité de l’opinion nationale et internationale et qui ne relève ni de la contrainte de la constitution ni de la loi électorale;
2) Le floue entretenu sur le nettoyage du fichier électoral avec plus de six millions d’enrôles sans empreintes digitales;
3) L’absence en amont du climat apaisé restaurant la confiance entre le peuple et les dirigeants et entre toutes les parties prenantes audit scrutin, condition sine qua non de sa crédibilité pour l’acceptation, en aval, des résultats ;
4) L’absence d’accord effectif sur le choix d’une candidature unique de l’opposition fondée sur des critères impersonnels et sur un programme commun auquel auraient contribué différents candidats de l’opposition pour répondre aux enjeux et défis auxquels la nation et le peuple font face depuis des décennies, grâce à l’alternance alternative démocratique au pouvoir.

Alex NDOMBA
Secrétaire National et Coordonnateur de la Cellule d’Appui à la Visibilité du CDPS (CAVC)

Communiqué de Presse_Candidature du CDPS_Présidentielle 2018 (4)
Rattrapage de l'Opposition pour une Canditure commune-1